Du lundi au vendredi 09:00 - 12:00 / 14:00 -17:00
09 71 42 19 53
contact@gdfosp66.com
Résidence Dauder de Selva Bât. 4 - 15 Rue du Petit Saint-Christophe 66000 Perpignan
09 71 42 19 53

Perpignan/ Sages-femmes : le syndicat FO-Santé a rencontré le délégué départemental de l’Agence Régionale de Santé

Ce mercredi 24 février 2021, Marie-Josée Bekhtari et Anne Lloveras ont rencontré le Délégué ARS de Perpignan pour porter les revendications des sages-femmes du département des Pyrénées-Orientales :

  • Les revalorisations liées au Ségur sont largement insuffisantes au regard des responsabilités et des compétences ;
  • 55 % estiment ne pas avoir le temps de prodiguer des soins de qualité ;
  • Une seule sage-femme peut couvrir simultanément entre trois et quatre accouchements ;
  • 73% que leurs rémunérations sont insuffisantes. Pour le Ségur elles obtiendront le Complément Traitement Indiciaire CTI, de 183€ sans revalorisation des grilles salariales ;
  • Le gouvernement a affirmé qu’en parallèle les carrières et rémunérations seront revues. Nos fédérations siégeant au Ségur en prennent acte et rencontrent le ministre toutes les semaines.
  • 87% que le statut actuel est inadapté. A minima le statut spécifique doit subir une profonde rénovation et se détacher de celui des paramédicaux afin de permettre un exercice en autonomie et indépendance tél que défini dans le code de déontologie.
  • 67 % que les effectifs sont insuffisants, pour exemple une sage-femme en salle de naissance peut être amenée à partir pour une urgence avec le SMUR et ne sera pas remplacée sur son poste de travail. A noter que la part des urgences obstétricales est négligée, non identifiée et non valorisée.

Ces attentes concernant les effectifs dans les maternités sont devenues source de souffrance et d’insatisfaction pour les sages-femmes et les femmes comme le montre le mouvement #Une femme/ Une sage-femme.
Cependant, cette demande ne doit pas conduire à faire baisser l’effectif des autres professionnels travaillant en maternité et à pousser les sages-femmes à une polyvalence excessive.
Les sages-femmes demandent un rapport sur la formation continue et la gestion des carrières des sages-femmes au sein de la Fonction Publique Hospitalière. Cette demande de rapport vise entre autre à faire accélérer l’application des textes existants en ce qui concerne l’encadrement et la gestion des carrières des sages-femmes.

Ces revendications ont donc été portées ce matin au Délégué ARS dans les PO, par le syndicat FO-Santé, représenté par la secrétaire départementale Santé Marie-Josée Bekhtari et Anne Lloveras.

img 01
Anne Lloveras et Marie Josée Bekhtari, secrétaire départementale FO-Santé des Pyrénées-Orientales

Le Délégué ARS leur a confirmé la volonté du gouvernement de revoir les carrières, les rémunérations et les attentes de cette profession.
Le syndicat FO-Santé et ses représentants seront très attentifs aux annonces et seront réagir en conséquence ».

Rédaction Ouillade

Webmaster

Webmaster du site FO Territoriaux 66

Laisser un commentaire

Le Site FO Territoriaux 66 utilise des des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En poursuivant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

FO Territoriaux 66 utilise les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés ou stockés sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services