Du lundi au vendredi 09:00 - 12:00 / 14:00 -17:00
09 71 42 19 53
contact@gdfosp66.com
Résidence Dauder de Selva Bât. 4 - 15 Rue du Petit Saint-Christophe 66000 Perpignan
09 71 42 19 53

Force ouvrière réclame l’ouverture des remontées mécaniques pour Noël

Alors que le gouvernement a annoncé une ouverture des remontées mécaniques pour fin janvier, FO réclame l’avancée de cette date aux vacances de Noël. La fédération pointe les difficultés des saisonniers dans ce contexte incertain.

Force ouvrière ne se satisfait pas des négociations avec le gouvernement. Après l’annonce de la fermeture des remontées mécaniques dans les stations de sport d’hiver, au moins jusqu’au 20 janvier, la fédération demande à l’exécutif de revenir sur sa position. Elle réclame leur ouverture dès les vacances de Noël dans un communiqué publié vendredi 27 novembre.

FO Transports et Logistique appelle également “tous les saisonniers” à se mobiliser contre les mesures annoncées, vécues comme une injustice par nombre d’acteurs de la montagne. Le syndicat souhaite également pour ces salariés “le maintien de l’activité partielle jusqu’à la fin habituelle des contrats, soit pour la plupart mi-avril”.

Beaucoup de saisonniers ont vu s’envoler leurs espoirs de trouver un contrat avant la fin de l’année. Face aux incertitudes de la crise sanitaire, beaucoup d’employeurs préfèrent attendre d’être fixés sur une date de réouverture avant d’offrir des garanties d’embauche. “Les saisonniers, on en aura toujours besoin et le travail ne va pas s’inventer hors saison”, écrit la fédération.

En05az2xyail5tx

Concernant l’aide de 900 euros par mois, de novembre à février, pour les travailleurs précaires, saisonniers, intermittents ou extras, annoncée jeudi par le gouvernement, FO Transport et Logistique estime que “quasiment personne ne (la) touchera” car “très peu de saisonniers arrivent à sept mois de contrat”“Ce sont aussi les plus précaires qu’il faut aider, ceux qui peinent à cumuler cinq mois de contrat par an, mais ceux-là, ils n’auront rien”, proteste la fédération.

Le ministère du Travail avait précisé jeudi que pour percevoir cette aide “ponctuelle”, il faudra avoir travaillé “60% des jours de 2019” et “avoir un revenu sous forme d’allocations, de revenu d’activité ou de revenu minimum qui n’excède pas 900 euros”, l’aide visant à permettre d’atteindre ces 900 euros nets. En cas de retour à l’emploi, le revenu qui en sera issu ne sera comptabilisé qu’à hauteur de 40% pour calculer la prime.

AFP

Webmaster

Webmaster du site FO Territoriaux 66

Laisser un commentaire

Le Site FO Territoriaux 66 utilise des des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En poursuivant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

FO Territoriaux 66 utilise les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés ou stockés sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services